L’application Matterhorn est un succès

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La saison d’hiver dans les destinations de vacances suisses est terminée. “Persönlich.ch” fait le point et se penche sur la question « Est-ce que le tourisme a su profiter de cette nouvelle vague numérique ? », en prenant l’exemple de Zermatt.

Dans de nombreux secteurs de la société, les gens se sont appuyés sur les outils numériques pendant la pandémie de Covid 19 afin de maintenir une certaine normalité face aux obligations du télétravail et aux restrictions de voyage. Mais qu’en est-il du tourisme ? Le secteur est à la traîne, il se situe au bas du classement de la numérisation. Les outils numériques sont particulièrement importants, pour soutenir le secteur touristique. Un exemple à Zermatt : la destination de vacances a lancé la “Matterhorn App” en décembre 2018.

Les visiteurs peuvent utiliser une application pour smartphone afin de vérifier la qualité des pistes, rechercher des événements ou réserver un hébergement. Dans la mesure du possible, la destination veut être en mesure d’enregistrer et de contrôler elle-même les flux de données, sans faire de compromis sur la sécurité des données et la rentabilité. L’application est un succès. Selon les développeurs, elle a été téléchargée près de 180 000 fois à la mi-mai 2021. En moyenne, plus de 1600 personnes par jour ont utilisé activement l’application de novembre à avril dernier, avec une durée moyenne de session de près de trois minutes et demie.

Projet suivant : marché numérique
Bonfire est l’agence qui est à l’origine du projet. Fondée en 2018, elle est détenue à 50 % par Zermatt Bergbahnen et à 50 % par Zermatt Tourisme. En 2019, la start-up a remporté le premier prix dans la catégorie “Innovation” des Milestone Awards. “La raison d’être de cette jeune pousse était d’être agile et disruptive, afin que nous puissions prendre des décisions rapides. Il s’agissait également de pouvoir répondre aux nouveaux besoins qui découlent des progrès de la numérisation”, explique Andreas Mazzone, directeur général de Bonfire depuis 2019.

Entre temps, la start-up a développé quelques 22 projets différents, tous liés les uns aux autres. Mazzone décrit Bonfire comme le département de recherche et développement dans le domaine de la numérisation pour la destination Zermatt Matterhorn. “Nous développons des projets en fonction des besoins de la destination, puis nous remettons les outils aux entreprises ou aux clients”, explique Mazzone qui nous parle déjà du prochain projet. Celui-ci consistera à lancer une place de marché numérique qui permet de réserver toutes les offres à Zermatt via une même plateforme.

Source : persoenlich.ch
Image : Joao Branco on Unsplash

Voir d'autres actualités

Un rapport d’étape sur les avancées de la numérisation dans le tourisme suisse, auquel les professeurs Roland Schegg et Michael Fux ont contribué, a…

Source : HES-SO Valais-Wallis

L’office du tourisme propose douze itinéraires de promenade sur l’application «Saillon» lancée récemment par la commune. En vous abonnant à l’application «Saillon», lancée récemment…
L’appel à solutions digitales lancé au niveau suisse sous l’égide de Digitourism a connu un important succès. Parmi les 55 dossiers de candidature, cinq…